Avis de recrutement d’un consultant pour la réalisation d’une étude sur la prise en charge des secteurs sociaux de base au Niger :

Spread the love

Avis de recrutement d’un consultant pour la réalisation d’une étude sur la prise en charge des secteurs sociaux de base au Niger :

 

  1. Contexte et justification

L’option de démocratie pluraliste adoptée par le Niger en 1991 ne serait se réaliser effectivement sans la participation des citoyens responsables et avisés dont le ROTAB et son partenaire stratégique OXFAM au Niger

Débutées en 2006, les interventions de ROTAB ont contribué significativement à l’amélioration de l’accès et la qualité de l’éducation dans les écoles Nigériennes ; la promotion socio- économique et politique des femmes ; le renforcement des capacités de la société civile, la promotion de la veille citoyenne et le renforcement de la redevabilité à travers la mise en œuvre de ses projets dont  le projet SP/F4D.

Ses objectifs principaux s’articulent autour (i) du renforcement de la participation et la veille citoyenne dans la gestion des affaires publiques tant au niveau national que local ; (ii) l’amélioration de la pratique de redevabilité des décideurs dans la formulation, la mise en œuvre et le suivi évaluation des politiques publiques  et (iii) l’amélioration de la concertation et la communication entre les décideurs ; les citoyens et les organisations de la société civile.

La population du Niger est estimée à 17.1 millions d’habitants (selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat-RGPH, 2012) et les enfants âgés de moins de 18 ans représentent 56% de la population (UNICEF, 2012). Cette population est à 80% rurale et l’espérance de vie à la naissance y est de 58,4 ans. Estimé à 3.9%, le taux de croissance de la population du Niger est l’un des plus élevés au monde dans un contexte caractérisé par un faible niveau de développement humain. Cette croissance rapide engendre un doublement de la population du Niger en 18 ans.

En effet  les besoins de dépenses du pays sont de plus en plus considérables. Avec la crise économique actuelle, il est plus que jamais nécessaire pour l’Etat nigérien d’augmenter de manière durable sa capacité endogène à satisfaire les besoins de sa population vulnérable  et réduire la pauvreté.

C’est pour contribuer à connaitre le niveau des prises en charges des secteurs sociaux de base et formuler des recommandations susceptibles d’améliorer le financement alloué à ces secteurs que le ROTAB a décidé d’organiser la présente  étude

2 Objectif général :

Contribuer à la connaissance de niveau de prise en  charge  des secteurs sociaux de base (éducation ; santé ; hydraulique et Agriculture)  dans les budgets de l’Etat de 2014 au 2018 au  Niger

 2.1 Objectifs spécifiques

  • Dresser un bilan du niveau de la prise en charge des secteurs sociaux des bases au Niger de 20140 à 2018 ses forces ; ses limites, et coûts ;
  • Evaluer l’impact des investissements orientés  vers les secteurs sociaux des bases au Niger
  • Formuler des recommandations afin de contribuer à l’amélioration des investissements dans les secteurs sociaux des bases au Niger ;
  • Elaborer une note succincte des résultats globaux de l’étude (les principaux investissements en lien avec les secteurs sociaux des bases au Niger de 2014 à 2018) qui sera éditée sous forme de brochure qui servira de support de plaidoyer.

3 Résultats Attendus:

  • un bilan du niveau de la prise en charge des secteurs sociaux des bases par l’Etat au Niger de 2014 à2018 est dressé l’impact des investissements orientés dans les secteurs sociaux des bases par l’Etat du Niger de 2014 à 2018  est évalué ;
  • une proposition des solutions concrètes aux problèmes de  la prise en charge des secteurs sociaux des bases par l’Etat du Niger  est faite ;
  • Des recommandations pratiques à mesure de contribuer à l’amélioration de la prise en charge des secteurs sociaux des bases par l’Etat du Niger sont formulées
  • Un support (brochure) de plaidoyer est élaboré à partir de la note succincte des résultats globaux de l’étude
  • Un rapport provisoire et final analytique de référence et d’orientation sont produits et validés, comprenant le déroulement de l’étude, le tableau des indicateurs avec leurs factuels (pertinence, formule de calcul, source, échéance, etc.) et les annexes.

 

                   4  Durée et méthodologie :

La durée de l’étude est de vingt-un (21) jours. La méthodologie sera proposée par le ou la consultant(e) en fonction des présents termes de référence (TDR).

5 Qualifications du  Consultant :

Le consultant doit avoir une connaissance théorique et pratique approfondie du :

– Fonctionnement de l’Administration publique dans les pays en développement,

–   Une bonne maitrise des secteurs sociaux des bases ;

–    Une parfaite connaissance des finances publiques particuliérement le financement des secteurs sociaux des bases par  l’Etat ;

La maitrise du français est une condition indispensable pour postuler. Le consultant devra également démontrer de bonnes capacités rédactionnelles.

6 Contacts et dépôt des offres :

Les offres technique et financière sous plis fermés, accompagnées du CV du consultant, sont à déposer au secrétariat du ROTAB sis au quartier Yantala Recasement 3eme latérite ancien siège de L’ONG Karkara

Tél : 88008000   ou à envoyer par courriel à pcqvpniger@yahoo.fr.

  Date limite : le mercredi 08juillet 2020

Fait à Niamey le 25 juin 2020.

Le Coordonnateur exécutif national :

Ali Idrissa Nani

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 25 =